Vous êtes en Périgord Vert.

Celui-ci s'étend du plateau limousin en passant par Saint-Jean de Côle, jusqu'au pied du château de Hautefort par des forêts de châtaigniers, des landes de bruyères et des bocages verdoyants.

La limite sud se matérialise par une étroite bande calcaire boisée de taillis de chênes blancs truffiers, de genévriers qui va jusqu'à Montignac.

 

Le Périgord Vert

Le château de Puyguilhem, un "château de la Loire" en Périgord vert . . .

A quelques kilomètres, Saint Jean de Côle, le vieux pont à dos d'âne sur la Dronne.

Maisons anciennes à pans de bois recouvertes de toits débordants en auvents.

 

Au centre du bourg, le château de la Marthonie flanqué de tours carrées date du 15ème siècle.

Au détour des ruelles fleuries découvrez l'église à laquelle sont adossées de vieilles halles.

De belles batisses aux pierres ocres recouvertes des tuiles canal accrochent le regard.

Ce village vaut le détour visuel et bien sur gastronomique . . .

Brantôme, la Venise du Périgord.

Le moulin des Terres blanches

 

 

Non loin de là, près de La Tour Blanche, ce superbe moulin à vent date du XIVème siècle.

 

Sur la commune de Cercles, le site bénéficie d’aires de pique-nique et est en libre accès.

 

En ruine depuis le XVIIIème siécle et après être resté longtemps à l’abandon il a bénéficié d’une superbe restauration. Réhabilité en 2007, il fabrique à nouveau de la farine.

Vue du belvédère de Montagrier.

Plus en aval sur le cours de la Dronne à 145m d’altitude, le petit village de Montagrier sur son éperon rocheux domine la vallée.

 

 

Au bout d’une belle allée de marronniers près de l’église Sainte Madeleine, Il offre un point de vue magnifique. . .

 

 

 

 

(En 2010,
c'était le concours de labours départemental.)

 

 

David, est un concurent appliqué.

Jumilhac le Grand, le château

Construit au 13ème siècle puis modifié à la renaissance. Les deux ailes furent construites au 17ème s.

 

L'une d'elles aurait servi de prison dorée à Louise de Hautefort séquestée par son mari jaloux.

 

Visible à des kilomètres à la ronde, l'imposant château domine.

Il fait le lien entre Périgord vert et Périgord noir auquel il appartient depuis le "nouveau" découpage des quatre Périgords.

De son esplanade
on découvre les vallées du Périgord vert.

Cliquez et découvrez le château

de

"Hautefort"

   
Haut de Page
En Périgord
. . . / . . . . . . . . . . ..