CASE CF250

La firme américaine CASE n'est pas bénéficiaire lors du rachat de la SFV le 10 septembre 1958.

La SFMAI devient dès ce jour la Société Française Case de Matériel Agricole et Industriel.

Mal en point financièrement, c'est sans surprise que bon nombre de licenciements sont prononcés. La SFCMAI doit aussi écouler le reste des tracteurs du super 202 jusqu'au 403 sans oublier les 203 et 303 qui avaient bien des soucis de fiabilité.

Ce sera seulement en octobre 1960 que la CASE Company importera le CF 250 et le CF 350, ces deux modèles seront assemblées en France.

"le CF250"

CASE CF350

SFV Super 204 repeint aux couleurs CASE.

C'est désormais le CASE S 204.

. . . . . . . . . . . . . . La fin d'un mythe ! ! !

 

. . . . . . . . . . 1958 sera une année noire pour la Société Française de Vierzon, démission du PDG Lucien Arbel et annonce de la fusion avec une firme américaine du Wisconsin, la Case Company.

Le groupe américain continuera de commercialiser les derniers Vierzon encore dans les entrepôts après les avoir repeints en jaune tel ce Super 204 ci-dessus rebaptisé CASE S204. Les tracteurs bicylindres eux, sont fragiles, peu fiables, leur commercialisation sera définitivement stoppée en 1960 avec l'arrivée des modèles de tracteurs CASE assemblés en France ou, plus puissants importés des États-Unis.

L'aigle américain prend ainsi définitivement le contrôle de la marque tricolore.

 

Un siècle, et une page se tourne. . .

. . . . . . .
CASE 930

 

"le 930"

 

 

 

Les tracteurs plus puissants, tels que les 530, 630, 730 et 930 sont eux importés directement des Etats-Unis.

Accessoires, outils de fenaison et de moissons sont également importés, ils participent au nouvel essort de la marque qui en a déjà bien besoin.

Accueil les S F V(s) Haut de Page Tracteurs
. . . / . . . . . . . . . . ..