Le circuit très fonctionnel avait été restauré avec soin, avec les clignotants en plus.

C'est un fil de ce circuit qui dénudé a occasionné un court-circuit.

Il n'y a aucun fusibles ! ? !

Pas un défaut de restauration, non d'origine aucun n'est prévu, étrange mais vrai . . .

Alors reprise complète du circuit avec l'installation d'un porte-fusibles.

Cette protection sera calquée sur les séries 100 qui quelques années plus tard disposent de cette protection.

Dans l'encadré, une gaine souple protège le faisceau arrière entre la boite et le pont.

A partir des MF 37-8 cette protection est assurée par un tube rigide.

Confection d'un tube en alu en attendant de trouver la pièce d'origine.

La même protection est réalisée au dessus des trompettes pour rejoindre les gardes-boue.

A l'intérieur des gardes-boue, les adhésifs sont remplacés par des fixations métalliques.

Le faisceau électrique.

La protection est en place
sous le tableau de bord.

Le tableau de bord

A gauche la centrale clignotante.

L'interupteur pour le gyrophare est à droite au dessus de la plaque constructeur.

Je recherche le rotacteur MF qui permet l'allumage du phare de travail comme sur le FF30.

La cerise sur le gâteau,
ce sera la mise en place du phare de travail !

Retour
Haut de Page
 
. . . / . . . . . . . . . . ..