Depuis l'été l'axe de l'acélérateur suintait légèrement.

Avec le froid les joints toriques se sont rétractés et la pompe était devenue une source de gasoil !

Alors le démontage est devenu indispensable .

Ici l'axe du Stop moteur. Les deux joints toriques sont également renouvelés. Ce sont les mêmes pour l'axe d'accélération.

Ou-Là ! Ou-Là !
le nettoyage va s'imposer !

Charles Anthony Vandervell (1870-1955) avait créé son entreprise à Acton, Londres.
A
ssocié avec Bosch, puis avec Lucas, l'entreprise deviendra CAV Ltd en 1939.

Ils fabriquent des pompes d'injection diesel pour l'industrie et d'autres systèmes pour l'aviation.

De nos jours Lucas Diesel Systems Ltd propose des activités de recherche d'ingénierie et de fabrication dans le matériel d'injection de carburant diesel dans le monde entier.

Quelques points particuliers méritent une grande attention lors des manipulations.

L'axe de l'accélérateur.

Le ressort principal d'accélération se place dans un des trois trous de la biellette en fonction de l'indication fournie par un tableau de la fiche d'essais.

La position du guide sur le levier de régulateur est à repérer.

Le tableau sur la notice précise cette position en fonction d'un chiffre frappé sur la plaque constructeur.

Attention ! ! ! . . sa mise en place est délicate ! . . .

Voici les différents points d'attache possibles du ressort principal de régulateur.

 

Moi, le chiffre code est une lettre,

le "Z" ? ! ?

La position du ressort est :
2 et 3
donc encore une énigme . . .

Confection du joint plat et mise en place des joints toriques neufs.

Attention à la mise en place de l'ergot dans l'encoche de la commande du Stop moteur.

Révision effectuée pour quelques années j'espère.

Retour
Haut de Page
 
. . . / . . . . . . . . . . ..