Voici la rampe une nouvelle fois à découvert.

Cette fois la réparation de l'arbre est nécessaire.
Oui, vous avez bien lu "réparation" car impossible d'en trouver un d'occasion et encore moins un neuf.

 




Bien repérer pour le remontage et attention aux ressorts !

Ils ont une facheuse tendance à vouloir s'envoler . . .

C'est l'artiste qui entre en scène !

Il a même eu des sueurs froides, mais nous n'avons pas le choix.

Il faut recharger les cratères occasionnés par les malheureux culbuteurs qui n'avaient plus la protection de leur bagues en bronze.

Nom d'une pipe, il faut être bien malin . . .

L'artiste ne s'arrète pas là,
nouvelles sueurs froides.

Ces moments là sont critiques.
Il faut rectifier tant bien que mal et redonner la côte d'origine à cet axe malmené.

Le travail a payé.

L'ensemble est remonté après avoir tout de même fait chanter quelques ressorts à travers l'atelier.

 

Le ronflement du FF30DS bien connu de tous ceux qui ont le privilège d'en posséder un est un bonheur à écouter maintenant.

OUF ! ! !

Chez nous,

 

. . . . . . . . . . . . . il y a un proverbe bien connu qui dit :

 

Il est malin de ses doigts comme un singe de sa . . .

 

 

Merci Pipe. C'est vrai tu es malin.

Accueil Retour
Haut de Page
 
. . . / . . . . . . . . . . ..